27 mars. Atelier de traduction féministe (en) | Samantha Saïdi : Traduire Claire Renzetti et le genre des violences

Le 21 décembre, à l’ENS de Lyon, en salle D4.260 (site Descartes, bâtiment 4, 2ème étage) – 14h – 16h

Samantha Saïdi, ingénieure d’études au laboratoire Triangle en tant que traductrice et éditrice-développeuse en humanités numériques. Elle a traduit des textes de Michael P. Johnson, de Silke Bothfeld et différents matériaux sur l’histoire des luttes LGBT+ (articles, sous-titres, etc.). Elle traduit actuellement un ouvrage de Claire Renzetti sur les violences conjugales, Violent Betrayal. Partner Abuse in lesbian relationships (1992), dont elle présentera une traduction : Une violence déloyale. Maltraitance de partenaire dans les relations lesbiennes.

Claire M. Renzetti est sociologue, directrice de la faculté de Sociologie et du Centre de Recherche sur la Violence envers les femmes (Center for Research on Violence Against Women) de l’Université du Kentucky. Elle a publié de nombreux ouvrages sur la violence de partenaire intime (Intimate Partner Violence) et les effets aggravants ou modérateur d’une une variété de variables (consommation d’alcool, sexisme, autoritarisme de droite, empathie, autocontrôle dicté par la religion …). Elle a rédigé Violent Betrayal au début des années 90 suite à une enquête sociologique bâtie de manière participative avec les femmes lesbiennes victimes de violences conjugales. L’intérêt de cet ouvrage porte aussi bien sur son analyse des facteurs de la violence dans les couples lesbiens, que sur l’approche participative de sa recherche inspirée de Patricia Maguire : et qui combine trois activités : enquête, éducation, et action.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.