Traduction : « Le langage de la diversité », de Sara Ahmed

« Le langage de la diversité »

un texte de Sara Ahmed, traduit par Noémie Grunenwald,

in GLAD! [En ligne], 07 | 2019.

 

Les chercheurs et chercheuses féministes et décoloniales ont proposé de puissantes critiques du langage de la diversité. Dans ce texte, Sara Ahmed contribue au débat en examinant comment les travailleur∙euses de la diversité travaillent avec le terme « diversité » dans l’enseignement supérieur et la recherche. Elle démontre qu’en tant que terme, la diversité est utilisée de manière stratégique par ses praticien∙nes en réponse à ce qui a pu être qualifié de « lassitude de l’égalité » : c’est un mot plus facilement compatible avec les principes actuels des organisations, voire avec leur fierté. Mais ce qui fait l’utilité de la diversité fait aussi ses limites : elle peut se retrouver détachée de l’histoire des luttes pour l’égalité. Ainsi, les praticien∙nes doivent œuvrer à ré-attacher le terme « diversité » à d’autres mots (tels que « égalité » et « justice »). L’objectif des travailleur∙euses de la diversité est que les institutions s’engagent en faveur de la diversité. Cependant, l’autrice démontre que le sens de cet engagement dépend de la façon dont la diversité circule en tant que terme au sein des organisations.

Issue d’un premier partenariat entre FELiCiTE et GLAD!, cette traduction par Noémie Grunenwald du second chapitre de l’ouvrage de Sara Ahmed, On Being Included (Duke University Press, 2012), a été réalisée grâce au soutien financier du laboratoire Triangle (UMR 5206) et du Labex Comod (ANR-11-LABX-0041).

Disponible en accès libre dans le n°7 de la revue GLAD!


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.